Nos histoires extraordinaires d’animaux imaginaires

Après les illustrations, voici les histoires créées en binômes CE/CM dans le cadre du projet « Dis-moi dix mots sur tous les tons ». Bonne lecture!!!

Le quinpent, invention lucrative !

Un après-midi, à la plage, un pêcheur retrouve dans son filet un gentil requin et une queue de serpent.

En faisant une expérience, il coupe la queue du requin et la remplace par une queue de serpent.

Le lendemain, le pêcheur à la grande surprise de tous, donne un nom à son invention : il l’appelle le « quinpent ».

 

Après, le pêcheur va au musée pour présenter son invention.

Il le décrit en susurrant au directeur du musée :

– « Le requin est blanc et gris et le serpent est fin et laid. »

Le jour suivant, de retour chez lui, le pêcheur annonce à sa femme dans un discours plein de jactance qu’il est le plus fort car il a réussi à donner son invention au musée !

Finalement, le pêcheur, grâce à son invention, devient très riche et il se paye un voyage au Portugal avec son épouse.

Une semaine plus tard, il rencontre même Ronaldo au stade de Porto !!

Histoire écrite par : Amélie, CE2, Eva, CM2 et Timéo, CM2

 

UNE PANTORLACORNE DE TOUTE BEAUTE

Il était une fois, dans une petite ville du Sud, sur Saturne, en 2 222 202, une tortue, un panda, un lapin et une licorne qui étaient amis. Au bout d’un moment, la tortue et le lapin eurent deux enfants (des torpins). Quant au panda et à la licorne, ils eurent trois enfants (des pancornes). Puis un des torpins et une des pancornes eurent une fille ensemble, qu’ils appelèrent la …..PANTORLACORNE !!!

La pantorlacorne était très spéciale. Elle avait une corne de licorne, une queue de lapin, une carapace et des pattes de tortue, et enfin le corps et la tête de panda.

Elle aimait sauver des vies, faire du sport, s’amuser avec ses amis, et adorait tout ce qui était coloré et joli.

Elle aimait aussi faire des soirées pyjama, écrire dans son journal intime, placoter avec ses amis et puis elle n’aimait pas : faire mal, avoir peur, avoir mal, et détestait par-dessus tous les gens qui avaient trop de jactance !!!

Elle avait l’habitude de se promener avec sa famille.

Un jour, un chaval qui s’appelait Victor, la séduisit avec son accent canadien. Victor et la pantorlacorne devinrent amis. Ils passèrent de plus en plus de temps ensemble. Et un soir, en plein de coucher de soleil, sur la plage, en 2 222 237, il lui dit :

« _ Veux-tu m’épouser ? »

Elle répondit :

« _ Ouiiiiii !!!! »

Plus tard, ils eurent quatre enfants : des pantorchavallacornes ! Ils les prénommèrent : Faiza, Hugo, Manon et enfin Maël.

Malheureusement, ce qui devait arriver arriva… Le chaval mourut en combattant un méchant dragon. Leisa, la jolie pantorlacorne dit à ses enfants en  susurrant : « Votre père est mort, les enfants… »

Par respect, la pantorlacorne ne se remaria jamais et vécut seule jusqu’à la fin de ses jours …

Histoire écrite par : Salomé, CM2 et Eden, CE2

 

L’histoire du Rennton

Il était une fois au Pôle Nord, la nuit de Noël, un renne qui n’en faisait qu’à sa tête : par exemple, quand on lui disait « Va ranger le livre et fais la vaisselle », il répondait « Non !!! »

En plus, il faisait exprès d’avoir un accent bizarre et placotait beaucoup.

Le Père Noël était très furieux de son insolence et le transforma alors en Rennton pour le punir. Le Rennton avait une grosse tête, de grosses pattes, un corps de mouton et de renne ainsi qu’un petit museau.

Le renne était très malheureux… Le Père Noël lui expliqua alors : « Tu redeviendras un renne si tu es sage »

C’est alors que le rennton se comporta très bien pendant plusieurs années.

Trois ans plus tard, le Père Noël eut pitié de lui et le retransforma en renne !!!

Histoire écrite par : Madyson, CM1 et Emma, CE1

 

Le daunard, drôle de canard !

Un matin, dans l’océan, le dauphin nageait et le canard barbotait. Mais ils ne regardaient pas devant eux et soudain, ce qui devait arriver arriva ! Ils se percutèrent ! Ils échangèrent alors leur corps, tous les deux devinrent des daunards….

Ils avaient une tête de dauphin, une queue de canard, et des pattes palmées de différentes couleurs. Ils avaient de gros yeux et pesaient 67 kilogrammes !

Ils passaient leur journée à nager dans l’océan, à manger des poissons et à se cacher. Ils détestaient par contre qu’on se moque d’eux….

Un matin, ils allèrent se promener au zoo pour animaux. Ils rencontrèrent la tortue et d’autres amis. Ils allèrent au restaurant pour animaux, au bal, à Astérix et au cirque.

Mais un soir, le dauphin et le canard ne se supportèrent plus. Ils crièrent alors : Ohé ! Ohé ! Ils se rentrèrent de nouveau dedans et reprirent, pour leur plus grand bonheur, leur apparence d’origine !

 Histoire écrite par : Zoé, CM1 et Robin, CE2

 

Le requin malchanceux

Un après-midi ensoleillé, dans l’Océan Indien, Rouro le requin est réveillé par un bruit étrange qui vient de dehors.

Qu’est-ce que c’est que ça ????

« Rendez-vous à 16h30 au spectacle de magie, tous les animaux sont invités. »

Il prépare son plus beau costume pour s’y rendre. Il se fait couper les cheveux pour faire des cheveux de clown. A 16h, il arrive sur la place, il va dans la file d’attente.

-Bonjour monsieur, ce matin je vous ai entendu. Je peux entrer s’il vous plait ?

-Bien sûr, prenez place !

Le spectacle de magie se déroule bien jusqu’à ce que le magicien l’appelle sur la scène.

-Tu t’appelles comment ?

-Rouro.

-Viens, je vais te lancer un tour de magie !

Et POUF ! Le requin se transforme en tyrex !!

– Ohé, qu’est-ce que vous avez fait ???!

-Je vais arranger ça.

Et POUF !

Voilà qu’il fusionne le requin et le tyrex….Il devient le requinnex ! Il s’enfuit, désespéré.

Malheureux, le requin debout rentre chez lui mais sur la route il se prend la jambe dans une pierre.

Deux heures plus tard, il se réveille dans un filet de pêche….

Les pêcheurs disent :

-On a attrapé une espèce bizarre multicolore : un requin bipède ! Qu’il a de grands yeux ! Et aussi de grandes dents ! Il parle, il a beaucoup de bago!

Tout à coup il se retrouve dans un aquarium d’un zoo d’Amérique.

-Où suis-je ? Ahhh des humains, mais pourquoi il y a une vitre ??? Je suis dans un aquarium !!!!

Il appelle sa famille d’une voix truculente !

-Aidez-moi !!!

A l’appel de Rouro, sa famille se dépêche d’arriver.

POUFF !!

Je n’arrive pas à casser la vitre. Pourquoi ne pas appeler les requins marteaux ?

Les requins viennent au secours de Rouro ;

-On va t’aider !

La vitre casse et le requinnex est enfin libre !

Moralité : Rouro ne retournera plus jamais à un spectacle de magie !

Histoire écrite par : Nathan, CE2 et Alyah, CM2

 

Geko, le lézarc-en-ciel

Un jour d’été, un petit lézard du nom de Geko, rejoint sa cabane au milieu de la forêt. Ce petit animal aime son maitre.

Il aime jouer à cache-cache dans la forêt et il a l’habitude de nager dans l’eau. Mais les canards ricanent de lui chaque fois qu’il plonge.

Un jour, Geko a cru que Max, son maitre, ne l’aimait plus, donc il a décidé de faire ses valises et de s’en aller.

Après quelques heures de marche, il s’arrête pour se reposer face à un joli arc-en-ciel. Mais soudain, pendant son sommeil, une mauvaise fée qui se balade veut lui jeter un sort et les fusionnent ensemble.

A son réveil, l’arc-en-ciel qui était à côté de lui a donc disparu. Geko aperçoit ensuite une rivière et va se regarder dedans. Il se met à crier : « « Ohé !!! Je suis devenu lézarc-en-ciel ! »

Le criquet l’avait suivi, Geko lui demande alors ce qu’il s’est passé.

_ « Geko, écoute-moi, je t’ai suivi parce que je pensais que tu n’arriverais pas à te débrouiller tout seul dans la forêt. Mais je sentais que je n’étais pas seul. Quand j’ai voulu me retourner, j’ai aperçu une drôle d’humaine avec des ailes d’oiseau roses et une drôle de branche dans sa main. Et j’ai vu la drôle d’humaine à ailes roses prendre l’arc-en-ciel et le mettre dans ton cœur. »

Geko comprend et dit :

_ « Il faut retrouver la petite humaine à ailes roses sinon je resterai lézarc-en-ciel pour toujours ! »

Alors, Geko et le lézarc-en-ciel se mettent en route pour retrouver la mauvaise fée. Après un certain temps, en haut d’un arbre, ils aperçoivent la fée. Geko dit en susurrant au criquet :

_ « Chut, ne fais pas de bruit on va la capturer. »

Mais après être passé dans le champ d’orties, Geko et son ami Criquet se retrouvent bloqués devant un grand lac. Geko plonge dans l’eau et trouve un bouchon et décide de tirer dessus. L’eau s’évapore et ils peuvent ainsi traverser. Ils arrivent devant la porte du repère de la fée et défoncent la porte, ils capturent la fée et l’emmènent devant la mare aux crocodiles. Le criquet l’attache et dit : «  Si tu ne rends pas l’apparence de Geko, je te jette dans la mare aux crocodiles ! » Mais la mauvaise fée se détache et s’enfuit.

C’est alors que le conseil des fées la capture. Il décide finalement de rendre l’apparence à Geko et donne à la mauvaise fée une lourde punition : ramasser toutes les crottes de la forêt !

Et tout est bien qui finit bien !!! …. Sauf pour la fée !

Histoire écrite par : Clovis, CE2 et Alizée, CM2

 

Flanard et compagnie

Un soir, un flamand rose et un canard font un footing autour d’un lac.

Juste après, les deux animaux se rentrent dedans et échangent leur tête. Ils se transforment alors en flanard et en carose !

La grenouille et le poisson proposent alors au flanard de faire une boum pour les animaux originaux.

Le flanard y rencontre un cromace (mélange de crocodile et de limace) qui a eu un accident de voiture, un coton (drôle de mouton rasé comme un cochon).

L’étrange animal des lacs ne possède pas de queue, a de longues pattes, une tête de canard, un corps de flamand rose et des palmes de canard. Le flanard adore marcher dans l’eau et déteste se promener en forêt. Il a l’habitude de manger chaque matin des poissons.

Depuis leur rencontre, le flanard, le carose, le cromace et le coton se rassemblent tous les samedis pour faire du shopping, aller au café et marcher près du lac en criant « Ohé ! Ohé ! »avec un accent chti !

Ils sont devenus les meilleurs amis du monde !!!!

 Histoire écrite par : Camille, CM1 et Lison, CE2

 

Le joyeux daugouin

Il y a quelques jours un dauphin s’est échoué sur la plage et un pingouin s’est approché de lui.

Il s’est demandé ce qu’il faisait là.

Tout à coup, le pingouin donna un bisou au dauphin qui devint alors un daugouin.

Le daugouin n’arrêtait pas de crier « Ohé ! Ohé !  Ohé !» : il avait un sacré bagou !

En plus, il avait un accent bizarre !

Le daugouin avait des nageoires, un corps de pingouin et la tête du dauphin. Il pesait près de 15kg.

A chaque fois qu’il voyait des humains, il se cachait derrière des rochers pour ne pas se faire attraper sauf que tous les matins à 9h10, il sortait pour manger….

Un matin, malheureusement, il tomba sur deux humains qui l’attrapèrent. Les hommes firent des examens pour voir si le daugouin allait bien. Ils le mirent dans une cage.

Pancorne, une habitante de la banquise vint le libérer.

Finalement les deux amis partirent rejoindre le singouin (mélange de singe et de pingouin) pour jouer avec lui !

Histoire écrite par : Lucas, CE1, Ilan, CM1 et Roman CM1

 

Le laquin amoureux

En 1868, au zoo, un lapin retourne tranquillement dans son terrier, mais devant l’entrée, il y a un chasseur ! Le lapin court ! Le chasseur essaie de le rattraper. Mais le lapin est obligé de s’arrêter, car il ne sent plus ses pattes arrières à force d’avoir couru. Il échappe malgré tout au chasseur.

Il se rend alors chez le vétérinaire pour soigner ses douleurs aux pattes. Le vétérinaire lui dit : »Je vais te remplacer tes pattes arrière par une queue de requin. »  Ses amis l’appellent désormais « le laquin » ou le « repin ».

Le lendemain, le laquin se rend à l’école, et là coup de foudre ! Il tombe amoureux de l’Orsson (femelle orque mélangée à un corps d’ourson, qui est habituellement très volubile mais en perd la voix en voyant le laquin…)

Le lundi suivant, il y a grève dans toutes les classes. Le laquin et son amoureuse en profitent alors pour aller manger au restaurant, le « Grill Bonavis » de Rues des Vignes. Le laquin choisit le menu « poirotte » (poireaux / carottes) et son amoureuse prend des frites avec du steak Charal et des tomates. Le serveur (un dauphin) leur apporte le menu. Puis après le repas, le laquin décide d’emmener son amoureuse sur la plage afin de lui faire une demande de la plus grande importance….

Le laquin demande : « Veux-tu m’épouser ? » Son amoureuse répond « OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!! » et ils s’embrassent sur la bouche.

Le lendemain, ils se marient et au bout de quelques années, ils auront vingt enfants.

Quel boulot de s’occuper de vingt enfants !!!!

Histoire écrite par : Zoé, CE2 et Clara, CM2

 

La brebis infidèle

Un matin, dans une ferme, un bébé brebis vient de naitre et là stupéfaction !!!! Le bébé ne ressemble pas à sa maman !

En effet, la brebis met bas d’un mouval !

La brebis et le bélier se demandent ce que c’est.

En fait, la brebis a trompé le bélier avec un cheval qui a un accent.

Le bélier quitte donc la brebis qui se marie avec le cheval à accent et ils font plein de mouvaux filles et garçons.

Alors ces mouvaux ont la tête d’un mouton, les antérieurs d’un mouton et les postérieurs d’un cheval !

Ces petits animaux aiment galoper partout, par contre ils n’aiment pas travailler même s’ils ont l’habitude de travailler tous les jours (à part le week-end !) à la même heure.

Finalement, la brebis quitte le cheval à accent, rencontre un taureau qui a une voix truculente, se marie avec lui et a des moureaux !

Histoire écrite par : Valentine, CE2 et Mélynda, CM2

 

La reine Panicorne

Un matin, au palais, la reine Gabrielle, une licorne, rentre chez elle. Elle est dans le noir, elle tente d’allumer la lumière, mais n’y arrive pas. Elle monte alors sur une échelle pour changer l’ampoule, mais elle s’électrocute et quand elle se réveille, elle est devenue panicorne.

_ « Ohé ! Ohé ! La reine a disparu ! »

La licorne s’écria :

_ « J’ai un signe multicolore sur la croupe, magnifique ! J’ai aussi une queue de panda et des pattes de licorne ! Des oreilles de panda ! »

Les habitants la cherchent partout, mais les habitants, mais la panicorne sait que la reine est dans son corps. Elle tente de l’expliquer aux habitants, ses explications sont tellement longues que les autres animaux s’endorment.

« Je suis désolée d’être si volubile », dit-elle, « mais vous devez comprendre que je suis la reine. »

Le lendemain matin, la plus belle des reines se maquille avec des paillettes comme tous les matins. Elle va dans le palais et là, elle voit un panda et une licorne qui se disputent. Ils disent :

_ « Pourquoi c’est un animal imaginaire qui gouverne le royaume ? »

Le panda dit :

_ « C’est moi qui serai le roi !

_ Non, c’est moi qui gouvernerai ! », dit la licorne.

Le panda et la licorne décident de faire une course pour se départager. Mais la reine Gabrielle dit : « Je vous répète que je suis la reine ! »

Gabrielle appelle alors la sécurité pour emmener le panda et la licorne en prison.

La panicorne reste la reine jusqu’à sa mort.

Histoire écrite par : Chloé, CE1 et Romane, CM2

 

Le chat dévoreur

Un jour, un chat se promenait dans la forêt. Au bout de quelques heures, il eut très, très faim…

Il vit une lumière, il s’en approcha, puis il arriva dans la ville. Mais pas une souris à manger ! Soudain, il rencontra un hamster et l’avala tout cru !

Mais aussitôt après, suite à un éclair, le chat sentit sa tête devenir très lourde ; il cria d’une voix truculente : « Ohé, Ohé, je vais tomber ! »

Normal… Il était devenu HAMCHAT !!!!

 

Le hamchat retrouva ensuite ses amis qui se moquèrent de lui avec jactance  à cause de sa nouvelle apparence…

Alors, le Dieu des animaux leur jouèrent un mauvais tour : eux aussi attrapèrent la tête de panda, de cheval, d’oiseau, de poisson, de poule…. Et c’est ainsi que cette histoire se termine….

MORALITE : Il ne faut pas se moquer des autres !!!

Histoire écrite par : Romain, CM2 et Simon, CE2

 

Le fishcat et le souton

Il était une fois, un après-midi d’été près d’un lac un chat qui pêchait un poisson, le mangea et devint un fishcat !

Un mouton dans une ferme, non loin de là, mangea quant à lui, par erreur une souris et se transforma en souton.

Le fishcat avait une queue de poisson bleu-foncé avec des petites écailles et une nageoire pailletée.

Le souton était très petit, très frisé, il pesait dix grammes et son corps était blanc avec une queue bleue.

Un matin, le fishcat et le souton se rencontrèrent, ils discutèrent de leur point commun: leur fusion ! Ils devinrent alors les meilleurs amis du monde.

Le fishcat adorait nager et jouer avec ses copains poissons. Le souton, lui, adorait dormir, manger et crier : « Ohé ! Ohé ! » d’une voix truculente!

Le fishcat n’aimait pas marcher quant au souton, lui, il détestait faire du sport.

Tous les après-midis, le fishcat ramassait des coquillages dans la rivière pour s’en faire des bijoux.

Le souton, pendant ce temps, avait l’habitude de se brosser et de jouer avec sa copine la vache.

Après plusieurs années, le fishcat et le souton se disputèrent car le souton avait beaucoup de jactance. Ils ne se parlèrent plus jamais ! Tous les deux firent leur vie chacun de leur côté et vécurent heureux malgré tout !

Histoire écrite par : Zao, CE2 et Maelle, CM2

 

Les mouchons s’amusent !

Un matin d’hiver, dans le Nord, un mouton va se promener dans la forêt.

Le mouton croise un chasseur et se fait tirer dessus. Un cochon qui passe par là le sauve en lui faisant une piqure magique. Le mouton et le cochon tombent amoureux, se marient, placotent beaucoup et font des enfants qui s’appellent les mouchons !

Après cet épisode, ils ne vont plus dans la forêt car le mouton s’est déjà fait tirer dessus. Ils préfèrent donc faire des sorties dans des parcs d’attraction pour animaux et ils aiment particulièrement le parc qui s’appelle « zooparc ». Les mouchons font souvent l’attraction « lion-saut ».

Toutes les personnes présentes dans le parc ne peuvent qu’être surpris en croisant les mouchons ! Ces animaux à quatre pattes ont une queue en tire-bouchon et un corps et une tête de mouton. Les mouchons adorent se trainer dans la boue mais n’aiment pas se faire raser !

Un jour, les mouchons finissent par se disputer car un d’entre eux a rapporté que son frère avait dit un gros mot. Finalement ils se réconcilient et ils ne se disputent plus de toute leur vie. Ils décident même d’acheter ensemble un parc d’attraction !

Histoire écrite par : Eva, CM1 et Ethan, CE1

 

Un lipin trop gourmand

Un jour, dans la jungle, un lion qui avait très, très faim aperçut un lapin et le mangea d’un coup sec. Alors, il se transforma en lipin.

Le lipin avait la fourrure et les dents d’un lapin, la crinière d’un lion, une très belle crinière.

Il aimait nager, puis sauter, griffer les gens et placoter avec les animaux. Il n’aimait pas se rouler dans la boue.

Le lipin avait malheureusement l’habitude de manger, manger, manger…. tous les animaux qu’il rencontrait. Un jour, il avait tellement mangé qu’il n’arrivait plus à bouger !!!

_  Ohé ! Ohé ! A l’aide, je vais me faire manger !

_ Trop tard !!! répondit l’éléphant d’une voix truculente.

Puis l’éléphant l’avala d’un coup sec !

Moralité : Il ne faut pas faire aux autres ce qu’on ne veut pas qu’on nous fasse à soi-même !

Histoire écrite par :

Kylian, CE1 et Méline, CM1

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *